KENNOL

KENNOL was with 3 different motorbikes for the 1st time at 24h of Barcelona

3 MOTOS KENNOL AUX 24H DE BARCELONE !


KENNOL s’est présenté pour la première fois avec 3 motos aux 24h de Barcelone. Et pour une première, le challenge fut très relevé, comme attendu. De bonnes performances et un comportement exemplaire de nos huiles étaient un objectif, et ces acquis devraient porter leurs fruits l’année prochaine.



UNE PREMIÈRE POUR KENNOL À BARCELONE

En tant que valeur montante, et alternative performante, dans l’univers de la moto de compétition, KENNOL monte encore d’un cran, et s’attaque aux courses de classe mondiale. Et quel meilleur baptême pouvions choisir que les terribles 24h de Barcelone ?. Nous avons choisi de participer à l’épreuve avec 2 teams différents. Team TJR, assisté par le Team PMS, court sur une Yamaha YZF R-1 1000cc en catégorie reine, le EWC. Dans un autre box, 24HDP enrôle 2 Honda CBR 1000 RR SP1, en catégorie SST1. La singularité de ce programme est qu’il est mené par des « enseignants », encadrant des « apprentis ». Et toute l’année, en plus de leurs cours en Suisse, ils prennent part à cette aventure incroyable. Qui trouve son point d’orgue sur le Circuit de Catalogne.

Nous aspirons à donner un coup de projecteur sur le métier de mécanicien moto. Pour ce faire, nous immergeons ces futurs professionnels sur l’une des plus grosses courses du Monde.

Laurent H, enseignant encadrant



Ces 2 approches ont trouvé les mêmes réponses en termes d’huiles et de fluides. En effet, les 2 teams ont choisi la KENNOL GRAND PRIX 10W50 4T, le KENNOL ULTIMA BRAKE DOT 4, pour n’en citer qu’une partie.

DES CONDITIONS EXTRÊMES

Dès le premier jour, le temps a été suffocant. Nous avons relevé plus de 53°C sur la piste. Et les pilotes, comme les machines, allaient souffrir dans cette fournaise. Cependant, les 2 équipes se sont plutôt bien accommodées de conditions. Et les qualifications se sont donc bien passées, considérant les « gros teams » présents sur l’événement. Les 3 motos ont trouvé leur place en première partie de tableau, parmi 56 engagés.

Le départ est impressionnant, avec comme au Mans, une course (à pieds !) du pilote vers sa machine, avant de démarrer en trombe ! Cet exercice permet à un des pilotes de nos teams de monter rapidement à la 6e place en début de course. Malheureusement, les 3 motos allaient rencontrés de multiples problèmes, soit par des faits de course, soit par des casses mécaniques (jamais liées aux huiles). La pluie est même venue compliquer encore un peu plus la nuit ! Mais tous les participants sont vite revenus aux pneus slicks. La n°60 sponsorisée par KENNOL a même du faire face à un début d’incendie, mais a continué la course malgré tout ! Au terme de ces 24h, le Team TJR parvient à maintenir sa monture en 6e place de la catégorie reine, malgré les nombreux tours passés aux stands pour réparations.



L’édition 2020 des 24h de Barcelone pourrait voir encore plus de KENNOL sur la grille de départ. Et à un niveau encore meilleur sur la ligne d’arrivée, grâce aux expériences acquises cette année !