KENNOL

RECORD BREAKERS: FASTEST CAR EVER AT SPA!

NOUVEAU RECORD : PROTOTYPE LE PLUS RAPIDE À SPA !


KENNOL et son team partenaire ByKolles Racing on battu un prestigieux record le week-end dernier à Spa-Francorchamps : plus haute vitesse de pointe pour un prototype de course, à précisément 320.6 km/h. Porsche et Toyota sont derrière. Même Audi, en son temps, avec sa désormais mythique R18 e-tron, n’a jamais atteint ces vitesses sur la piste belge. Découvrons les coulisses de cet exploit.

Nous avons testé plusieurs aéro et avons choisi celle qui sera top au Mans, sachant que ce n’est pas idéal pour Spa, mais c’est testé.

Oliver WEBB, pilote

 

UN ACCOMPLISSEMENT TECHNIQUE

Spa-Francorchamps, le week-end dernier, 2ème course de la saison 2017 de FIA WEC. Chaque team cherche à performer, tout en gardant un œil sur la course suivante, le plus gros évènement de l’année, les fameuses 24h du Mans. Et même si chaque équipe est consciente que l’Endurance se joue avant tout sur la fiabilité, la vitesse de pointe est devenue une arme incontournable pour tout top-team. Et à ce jeu, KENNOL et ByKolles Racing ont frappé un grand coup…

Porsche 919 Hybrid – 315.0 km/h
Toyota TS050 Hybrid – 315.9 km/h
ByKolles Nissan NISMO – 320.6 km/h

Point.
Voilà qui bat le précédent record de Porsche (avec 319.5 km/h, il y a 2 ans).
Et c’est plus de 50 km/h plus rapide que la Ferrari 488 GTE la plus rapide ce même week-end en course à Spa…

Comment une telle performance est-elle possible ? Les teams privés tels que ByKolles, sponsorisé par KENNOL, sont loin d’avoir les budgets et les infrastructures d’usine de Porsche ou Toyota, dans la lutte pour la couronne mondiale en LMP1. Mais avec les bons partenaires, et des solutions intelligentes, on peut néanmoins accomplir de grandes choses.

Le team, basé en Allemagne, a récemment changé sa motorisation pour le bloc Nissan NISMO VRX 30A Evo 3-litre V6 utilisé sur le programme Nissan LMP1 il y a 2 ans, sans succès. ByKolles a dû modifier son châssis CLM P1/01 pour accueillir ce nouveau moteur. Et avec une plus petite équipe, de plus petits moyens, et un partenaire lubrifiants différent, ils semblent réussir, là où le constructeur lui-même n’a pas continué. C’est un grand pas en avant pour le team, un exceptionnel accomplissement, et cela n’a pas manqué d’interpeller le petit monde de la compétition.


 

UNE PISTE MYTHIQUE (ET RAPIDE)

Et battre des records ici n’est pas une chose aisée ! Le tracé est célèbre pour ses importants dénivelés, sa longueur (plus de 7km), et ses énormes contrastes entre très grande vitesse et virage en épingle.

Le précédent record était donc détenu par Porsche, plus d’1 km/h plus lent, et la dorénavant 3ème place revient à Rebellion lors de la saison 2016, avec 318.4 km/h (le team a quitté le LMP1 cette saison pour se battre dans une catégorie inférieure). Mais le record absolu revient, bien évidemment, à la F1, avec une vitesse enregistrée de 345 km/h, juste avant ce même virage n°5.

ByKolles et KENNOL regardent désormais vers Le Mans, le mois prochain, et espèrent que les prochaines sessions d’entraînement vont permettre de trouver une fiabilité tout aussi exceptionnelle que ces performances. Pour rêver, peut-être, de quelque chose de grand lors de ces fameuses 24 heures…