KENNOL

VICTORY AGAIN FOR KENNOL IN REDBULLRING GP2 RACE!

NOUVELLE VICTOIRE SUR LE RED BULL RING EN GP2 !


Une fois de plus, KENNOL démontre sa versatilité en conditions extrêmes, en remportant sous une pluie battante le Grand Prix de Red Bull Ring, en Autriche, hier. Jordan KING finit donc sur la plus haute marche du podium, tandis que son co-équipier Norman NATO empoche de précieux points dans sa lutte pour le titre mondial… Il pointe désormais en 3ème position, tandis que le team remonte à la 2ème place. Voici ce qu’il faut retenir.

L’équipe a fait un super job, ma voiture était parfaite, et m’a permis de remporter ici ma première victoire en GP2 !

Jordan KING, pilote

 

LA FACULTÉ DE S’ADAPTER À TOUTES LES CONDITIONS

C’est un beau début de saison pour Racing Engineering, qui compte déjà 2 victoires dans ce début de Championnat du Monde GP2 2016. Le team partenaire de KENNOL est en effet très performant depuis cet hiver, et comparativement aux autres équipes et voitures, celles-ci semblent s’adapter plus facilement aux variations de météo et de températures… Évidemment, les ingénieurs et mécaniciens mettent tout en oeuvre pour optimiser ces moteurs, mais une huile moteur de bonne conception et de haut niveau sera toujours plus efficace, y compris sous une plus torrentielle et basses températures alors que le moteur monte très haut dans les tours.


“Au vu des conditions de course, nous avons commencé derrière le Safety Car, et je suis resté derrière mon co-équipier, tout à fait dans le rythme.” explique Norman NATO, dorénavant 3ème au Championnat du Monde. “BMais j’ai commencé à ne plus pouvoir rester au contact de Jordan. Un autre Safety Car m’a permis de tenter le coup de poker en slicks. J’étais enfin bien plus rapide, j’ai même signé le meilleur temps de la course, mais il restait trop peu de tours pour revenir sur tous mes adversaires.”

Effectivement, Jordan KING roulait d’emblée très vite en tête, en dépit de la pluie battante, allant jusqu’à signer le tour le plus rapide jusque là au 13ème en 1:29.008s. Tous les pilotes prenaient alors garde à ne rouler que dans les parties non asséchées de la piste, afin de préserver au maximum l’état de leurs pneus pluie, quand Jordan prévint le team que la situation permettait peut-être de repasser stratégiquement en slicks. Au 20ème il signa un nouveau record de 1:28.402s mais un Safety Car vint annihiler ses efforts pour se détacher. La course reprit un tour plus tard, et KING continua à faire chuter le chronomètre tour après tour, jusqu’au 25ème, qu’il boucla en 1:26.031. La voiture sponsorisée par KENNOL ne fit plus aucune erreur jusqu’à la fin de la course, franchissant en vainqueur la ligne d’arrivée avec une avance de 6 secondes.

 

LE POINT AU PREMIER TIERS DE LA SAISON

Ce fut un grand jour pour Jordan KING et Racing Engineering car le jeune Anglais a ainsi décroché sa première victoire en GP2, au terme d’une course menée de main de maître, sous des conditions éprouvantes et piégeuses. Pour Racing Engineering, il s’agit de la 25ème victoire en GP2. Norman NATO était évidemment déçu de devoir se consoler avec une 7ème place, qui lui permet malgré tout de rester sur le podium du Championnat du Monde. C’est le team qui fait une bonne opération globale, et prenant la 2ème place dans la course au titre 2016.

Alan QUEILLE, Ingénieur de Course : “Nous sommes heureux que Jordan ait pu empocher sa première victoire en GP2, il a piloté de main de maître dès le départ, malgré les conditions, et a su rester le plus rapide du peloton tout au long de la course. IL a également empoché le point du record du tour, on peut parler de dimanche parfait pour lui.”

KENNOL aura le plaisir de retrouver son team partenaire dans moins d’une semaine pour le prochain Grand Prix, à Silverstone, UK.