KENNOL

FIA WEC 2016: 1ST RACE, 1ST POLE, 1ST PODIUM.

FIA WEC 2016 : 1ERE COURSE, 1ERE POLE, 1ER PODIUM.


Pour ce coup d’envoi de la saison 2016 en FIA World Endurance Championship, KENNOL et ByKOLLES voulaient poursuivre sur la lancée de 2015. Et prendre une Pole Position, puis un podium, dans ce qui restera comme l’une des plus belles courses de WEC en date, n’a fait que confirmer les espoirs de chacun ! La catégorie LMP1 Privée fut déjà très relevée la saison dernière, et il semblerait que cela non plus n’ait pas changé !

Lorsqu’on a vu la neige qui tombait, tout le paddock a cru à une blague… Surréaliste… C’était pourtant vrai !

James ROSSITER, pilote

 

CAPITALISER SUR L’EXPÉRIENCE DE LA SAISON 2015

ByKOLLES Racing a pu tirer de grands enseignements suite à ce tout premier week-end de course de la levée 2016 du FIA World Endurance Championship (WEC). Oliver WEBB (GB), Simon TRUMMER (CH) et James ROSSITER (GB) ont terminé le Grand Prix d’une durée de 6 heures, à Silverstone (GB), en troisième position, accrochant ainsi leur premier podium de la catégorie LMP1 Privées cette année. Ce week-end a également vu le prototype sponsorisé par KENNOL prendre la Pole Position, sous des conditions météorologiques vraiment hostiles : il a neigé..!


“Le week-end fut très intéressant, et plein d’enseignements divers, qui vont véritablement nous permettre de grandir, dans notre préparation au sommet de la saison, les 24H du Mans,” explique Boris BERMES, directeur des opérations de course chez ByKOLLES. “Grâce ou à cause des changements météo constants et importants durant ces quelques jours, nous avons pu collaborer très en profondeur avec notre nouveau partenaire pneumatiques Dunlop en particulier, et tester toutes les options possibles pour la saison à venir. Et notre travail a porté ses fruits dès l’obtention de la Pole Position.”

“Malheureusement, nous avons perdu pied dans la course à cause d’une rupture de suspension. Sinon, nous aurions fait mieux. Finir une course aussi dure est déjà bien en soi. Le team a fait un gros boulot, et les pilotes ont pu nous abreuver d’informations en piste, qui vont participer au développement de notre prototype CLM P1/01 AER. Nous avons pu tester un nouveau nez, et nous testerons d’autres éléments les prochaines semaines.”
James ROSSITER, driver: “Mon premier relais de départ fut vraiment dingue. J’ai réussi à sortir indemne de ce 1er tour d’anthologie. Par la suite, j’ai réussi à imprimer un rythme régulier et élevé, puis j’ai commencé à avoir du sous-virage. On y travaille pour le futur. Le partenariat avec Dunlop est nouveau, comme d’autres choses sur la voiture. Cela nous donne de nouveaux potentiels, qu’il va falloir équilibrer. Ce retour au sein de ByKOLLES et la course à domicile furent vraiment incroyables !”

 

UNE COURSE QUI RESTERA DANS LES ANNALES DU WEC

Simon TRUMMER, pilote : “J’ai assumé les 2 relais du milieu de course, ainsi que les 4 derniers tours, mais sans avoir à aucun instant la chance avec moi. James m’avait pourtant laissé dans une bonne position. Cependant, après 5 tours, la suspension arrière a cédé. Nos mécaniciens ont réussi à réparer vraiment vite, mais cela nous a quand même coûté 10 tours d’un coup. Après ça j’ai du batailler avec un gros manque de grip sur l’avant pendant tout un train de pneus. Le second set de gommes était bien meilleur, sur la fin de course, ce fut plein d’enseignements. Nous avons vraiment identifié les compositions idéales pour tel type de météo. J’ai juste hâte d’en découdre de nouveau à Spa-Francorchamps en mai !”

Oliver WEBB, pilote : “C’était vraiment fun de courir à domicile, à Silverstone. Les fans ont créé une atmosphère fantastique tout au long de la journée de course ! Nous avions déjà dangereusement chuté au classement lorsque j’ai pris mon double relais. Néanmoins, j’ai fait ce que je pouvais pour rattraper ça. J’ai tenu un rythme consistent, particulièrement sur mon second relais, et j’ai enchaîné pas mal de tours en 1:49 mn. Cette combinaison entre le proto CLM P1/01 AER et nos nouveaux pneus Dunlop a du potentiel, beaucoup de potentiel. Nous avons beaucoup appris à Silverstone et nous serons certainement en mesure de mettre cela à profit lors du prochain round en Belgique.”