KENNOL

KINGS OF THE ROAD: DOUBLE-PODIUM AT SPA!

KINGS OF THE ROAD : DOUBLE PODIUM À SPA !


Le jeune pilote américain Alexander ROSSI signe sa première victoire de la saison en GP2, tandis que son coéquipier, second sur le podium, nous offre le doublé, à Spa-Francorchamps, l’un des circuits les plus mythiques de la planète. Avec cette performance de premier ordre, les 2 voitures aux couleurs de KENNOL tout comme ROSSI assoient leur 2ème place aux classements mondiaux, avant Monza dans quelques jours…

Bravo à l’équipe car un double podium c’est en partie de la performance, mais aussi de l’endurance.

Thomas Couyotopoulo, directeur sportif

 

PREMIER DOUBLE-PODIUM CETTE SAISON EN GP2

L’écurie Racing Engineering, avec qui KENNOL a été Champion du Monde il y a 2 ans, a encore brillé cette année à Spa-Francorchamps, après la victoire en 2014. La formation espagnole s’est adjugée le doublé lors de la course sprint des GP2 Series grâce au duo Alexander ROSSI – Jordan KING, l’Américain s’adjugeant enfin son premier succès cette saison, après de nombreux podiums.

Parti depuis la pole, le Britannique KING n’aura pas conservé longtemps le bénéfice de sa position au départ, son équipier ROSSI prenant rapidement les commandes de l’épreuve. Après une envolée tonitruante aux feux verts, ROSSI s’est immédiatement mis en position d’inquiéter son équipier, et la passe d’arme fut très propre entre les 2 rivaux. Ce dépassement sans accrochage a certainement permis aux 2 pilotes de rallier l’arrivée sereinement pour accrocher de gros points. Derrière le duo de Racing Engineering qui ne sera pas inquiété jusqu’à l’arrivée, Nathanaël BERTHON (Team Lazarus), deuxième sur la grille mais auteur d’un départ compliqué, s’est longtemps maintenu en troisième position.

 

UNE DÉMONSTRATION DE PILOTAGE ET DU SPECTACLE

Si devant la supériorité des voitures arborant le logo KENNOL est évidente, derrière, la troisième marche du podium est loin d’être acquise ! Le Français n’a pu contenir longtemps les assauts de Stoffel VANDOORNE (ART Grand Prix) et de Mitch EVANS (Russian Time) qui vont animer la fin de l’épreuve. Après une période de voiture de sécurité virtuelle consécutive à la sortie de piste du Français Arthur PIC (Campos Racing), le Belge, vainqueur la veille, va commettre une erreur au freinage de la dernière chicane permettant à EVANS de réduire l’écart.


Alexander ROSSI, 2ème rang au championnat du monde des pilotes:
“Mon départ était canon et j’ai immédiatement pu me battre pour la première place dans le virage 1, une bagarre au coude à coude jusqu’au virage 6, où j’ai finalement pu prendre le dessus sans qu’on se frotte. Et à partir de ce moment, toute la stratégie a changé, puisque nous avons essayé de gérer nos adversaires, pas seulement pour préserver les pneus, mais aussi en terme de DRS. Il me fallait absolument prendre suffisamment d’avance dans le secteur 2 pour ne pas voir Jordan revenir trop près de moi sur ses utilisations de DRS ! Et nous avons réussi à conserver ainsi nos 2 places pour un premier doublé cette saison, preuve de la qualité des moteurs que nous utilisons !”

Le dépassement initial très propre de ROSSI a certainement économisé aux 2 pilotes une bagarre dans laquelle il est rapide de perdre quelques plumes, quelques places, et finalement un résultat à leur portée. La maturité de l’équipe continue à forger le talent de ces coéquipiers qui sans l’ombre d’un doute on dû marquer les esprits des patrons d’écurie de F1 ce week-end…