KENNOL

NEW ILMC PODIUM AT IMOLA.

NOUVEAU PODIUM ILMC A IMOLA


Cette première saison en ILMC est ardue pour KENNOL et Level5, notamment à cause des changements constants de réglementation sur notre package Lola HPD. Et suite au podium du Mans le mois dernier qui fut déjà le théâtre grandeur réelle de revirements techniques majeurs, le team a encore une fois dû se ré-adapter. Mais dorénavant, c’est la voiture entière qui change ! Et le passage du Coupé au Spyder semble plaire à tous…

C’était impossible de piloter de cette manière,
mais j’ai réussi à sauver le podium.

Christophe BOUCHUT, pilote
 

LA PREMIÈRE PLACE MANQUÉE DE PEU

Ce fut un jour de course au gout amer pour KENNOL et Level5, alors qu’une victoire historique leur tendait les bras pour leur toute première participation aux 6H d’Imola ; mais une défaillance mécanique vint leur souffler la première place dans les derniers tours de cette 4ème course de l’Intercontinental Le Mans Cup.

Le Spyder Lola Honda de Level 5 – Microsoft Office 2010, piloté par Scott Tucker, Christophe Bouchut et Joao Barbosa, fut l’auteur d’une magnifique performance, partant sixième sur la grille et prenant les rênes de la très disputée catégorie LMP2 moins de 2 heures avant le terme de l’épreuve. La référence portugaise Barbosa rendit le volant à Bouchut pour le dernier relais alors qu’il ne restait qu’une heure à couvrir. Et cette victoire annoncée se transforma en calvaire lorsque Bouchut connut des problèmes de boîte de vitesses à quelques minutes du terme de cette course très disputée.
 

L’AMÉLIORATION ATTENDUE EST FINALEMENT LÀ…

Diagnostic sans appel : sélecteur de boîte de vitesses bloqué sur le 4ème rapport pour Bouchut, le Français réussit l’exploit de maintenair une place sur le podium jusqu’au drapeau à damiers avec sa Lola-Honda Spyder ! Une maigre consolation pour Bouchut et le reste du team dirigé par David Stone. “La victoire était pour nous jusqu’à ce dernier incident de course,” regrette Tucker. “Nous avions une confortable avance de 15 secondes sur le 2nd, mais c’est la course. Finir sur le podium avec un niveau de compétition aussi relevé est déjà une très belle chose. Seulement nous ne débouchons pas le champagne parce que nous sommes malgré tout déçus.”

Quoi qu’il en soit, ce résultat offre à Level 5 un second podium d’affilée après les étonnants débuts le mois dernier aux 24H du Mans. Après être passé de la Coupe Spéciale 2010 de Lola à la nouvelle Spyder à coût réduit pour la course ILMC de ce week-end, l’équipe a vu une augmentation considérable de sa performance qui lui a presque valu sa troisième victoire de l’année. « C’était une course étrange parce que le résultat était bien entendu décevant car nous avions le rythme pour gagner », a déclaré Bouchut. « Malheureusement, quelque chose s’est cassé dans les 25 dernières minutes. À ce moment là, j’étais en quatrième vitesse, mais après l’avoir réalisé j’étais capable d’utiliser aussi bien les deuxième et troisième rapports en utilisant l’embrayage. À la fin, j’ai eu une certaine pression de la voiture derrière moi, mais j’ai aussi dû laisser les autres voitures me dépasser parce que j’étais trop lent sur la piste », a t-il ajouté.

Handicapé par une seule session d’essais libres sur le week-end, Level 5 dut radicalement changer de stratégie au vu des performances moteur. Plutôt que de risquer d’abîmer le matériel à Long Beach, le team prit du recul et reconsidéra les objectifs de la saison : Le Mans et le titre mondial en ILMC. Scott TUCKER courut donc 22 tours, Christophe BOUCHUT en couvrit 23, suffisamment pour marquer les points ALMS. Puis la voiture fut arrêtée, démontée, et envoyée au QG européen.

“Ce devait être un bon week-end pour nous,” regrette TUCKER. “Le team a travaillé très dur pour que les voitures soient aux nouvelles normes tombées cette semaine, prêtes pour courir ici en Californie. Maintenant, le plus important pour nous, c’est la Journée Test au Mans la semaine prochaine. Nous allons nous appuyer sur ce que nous avons appris sur la Lola Coupé n°33 et nous nous en servirons là-bas.” L’équipe vise 2 titres cette saison : la couronne ALMS LMP2, et le titre mondial ILMC. Avec ces tests cruciaux en fin de semaine et la prochaine étape ILMC (1 000 km de Spa, en mai), Level 5 reste concentré sur l’essentiel. “Il faut se rappeler que nous n’avons reçu ces voitures que depuis un mois,” ajoute TUCKER. “Nous prévoyons d’être ultra-opérationnels sur tout le week-end de Test Day au Mans, afin de préparer au mieux les voitures, et de faire mieux que de la figuration sur la scène internationale. Mais nous aurions apprécié que l’IMSA fasse quelques aménagements pour un team 100% américain qui va les représenter aux 24H et qui a ce genre de clash de dates…”
 

… MAIS IL NE RESTE PLUS QUE 2 COURSES

Les développeurs de Microsoft Office 2010 et Office 365 ont apprécié l’ambiance du paddock tout le week-end, et ont pu voir comment le team utilise leurs solution logicielles de productivité, et notamment les dernières révolutions, en beta-test au sein de l’équipe… La prochaine course ALMS se tiendre en juillet à Lime Rock Park, Connecticut, où Level 5 et KENNOL continueront leur course vers le titre américain.