KENNOL

NEW VICTORY IN LONG BEACH, BUT WITHOUT GLORY …

NOUVELLE VICTOIRE A LONG BEACH, MAIS SANS GLOIRE…


Après avoir gagné avec autorité les 12H de Sebring, Level 5 et KENNOL avaient l’opportunité, ce week-end à Long Beach, de creuser les écarts pour l’obtention de leur 2nde couronne ALMS d’affilée. Mais le team a dû changer de stratégie. Et de façon de gagner. Les points sont là, mais tous les regards étaient déjà rivés sur la France et le circuit des 24H, pour la journée Test de dimanche…

En tant que vrai pilote, je préfère me battre sur la piste.
Mais nous avions besoin de sauvegarder la voiture…

Christophe BOUCHUT
 

LA LEVEL 5 DÉBOUTÉE

Le Grand Prix de Long Beach a une âme, une vraie vibration pour le sport automobile. Il fut longtemps l’endroit où se tenait le Grand Prix de Formule 1 des USA, un équivalent américain de Monaco, urbain et dangereux, où chaque dépassement est un exploit. Et ce tracé, parmi les plus courts du championnat, est le théâtre de bien belles courses lors des week-ends ALMS !

Changement de réglementation inopiné et week-end de course ne font pas bon ménage. En effet, Level 5 Motorsports prévoyait de faire courir la Lola Spyder No. 055 afin de préserver la Lola Coupé No. 33, qui s’envole pour le Test Day au Mans en fin de semaine. TUCKER, cependant, était déjà supposé marquer des points sur la No. 33. L’IMSA débouta Level 5 de sa demande… “Notre intention était simplement d’essayer de protéger la Lola n°33,” précise David STONE, le Team Manager. “Nous espérions pouvoir intervertir les voitures et ne pas faire courir de risques au Coupé. Mais, les règlements étant ce qu’ils sont, nous n’avons pas pu le faire.”
 

POURQUOI COURIR EN LMP2 SI TU ES PLUS LENT QUE LES GT…

Simultanément, un changement technique apporta du baume au cœur de l’équipe : les 2 Lola-Honda LMP2 allaient pouvoir bénéficier d’une bride plus large, palliant ainsi leur faible vitesse de pointe, ce qui entretient même l’espoir de viser la victoire générale sur les LMP1 à Long Beach ! Cependant, ce changement n’apporta pas le boost de puissance attendu. “Nous sommes arrivés ici en pensant que cette bride plus large allait solutionner notre déficit de puissance et de vitesse,”v admet TUCKER. “Mais rien n’a changé. Toutes proportions gardées, c’est un week-end décevant.”

Après avoir choisi de ne qualifier aucune des 2 voitures, Level 5 Motorsports prit le départ en fin de grille, et mena une course tranquille samedi soir, transformant ce Grand Prix en “test session” afin de collecter le maximum d’information, sans casse, en prévision du Test Day au Mans 7 jours plus tard. Cette “performance” fut suffisante pour signer la 2nde victoire de la saison.

Handicapé par une seule session d’essais libres sur le week-end, Level 5 dut radicalement changer de stratégie au vu des performances moteur. Plutôt que de risquer d’abîmer le matériel à Long Beach, le team prit du recul et reconsidéra les objectifs de la saison : Le Mans et le titre mondial en ILMC. Scott TUCKER courut donc 22 tours, Christophe BOUCHUT en couvrit 23, suffisamment pour marquer les points ALMS. Puis la voiture fut arrêtée, démontée, et envoyée au QG européen.

“Ce devait être un bon week-end pour nous,” regrette TUCKER. “Le team a travaillé très dur pour que les voitures soient aux nouvelles normes tombées cette semaine, prêtes pour courir ici en Californie. Maintenant, le plus important pour nous, c’est la Journée Test au Mans la semaine prochaine. Nous allons nous appuyer sur ce que nous avons appris sur la Lola Coupé n°33 et nous nous en servirons là-bas.” L’équipe vise 2 titres cette saison : la couronne ALMS LMP2, et le titre mondial ILMC. Avec ces tests cruciaux en fin de semaine et la prochaine étape ILMC (1 000 km de Spa, en mai), Level 5 reste concentré sur l’essentiel. “Il faut se rappeler que nous n’avons reçu ces voitures que depuis un mois,” ajoute TUCKER. “Nous prévoyons d’être ultra-opérationnels sur tout le week-end de Test Day au Mans, afin de préparer au mieux les voitures, et de faire mieux que de la figuration sur la scène internationale. Mais nous aurions apprécié que l’IMSA fasse quelques aménagements pour un team 100% américain qui va les représenter aux 24H et qui a ce genre de clash de dates…”
 

PRIORITÉ ILMC ET LE MANS, AVANT LE RETOUR EN ALMS

Les développeurs de Microsoft Office 2010 et Office 365 ont apprécié l’ambiance du paddock tout le week-end, et ont pu voir comment le team utilise leurs solution logicielles de productivité, et notamment les dernières révolutions, en beta-test au sein de l’équipe… La prochaine course ALMS se tiendre en juillet à Lime Rock Park, Connecticut, où Level 5 et KENNOL continueront leur course vers le titre américain.