KENNOL

The Speed Euroseries Championship saw another victory by KENNOL and Wolf Racing Cars last weekend

SPEED EUROSERIES : POLE ET VICTOIRE


Les Speed Euroseries ont été le théâtre d’une nouvelle victoire pour KENNOL et Wolf Racing Cars à Mugello, avec des qualifications incroyables, plus rapides même qu’en Moto GP ! Les conditions très chaudes ont mis à rude épreuve machines et hommes, sans pour autant les empêcher de signer un week-end exceptionnels.



UNE POLE TRÈS RAPIDE À MUGELLO

Ivan Bellarosa et Guglielmo Belotti ont permis à Wolf Racing Cars de l’emporter lors du 4e round des Speed Euroseries, à Mugello (Italie). Les pilotes du constructeur italien ont réussi à tirer le meilleur du circuit. Malgré le lest de 60 kg ajouté à leur Wolf GB08 Tornado n°45 ! Effectivement, en accord avec les nouvelles règles de Balance des Performances, ce paramètre a fait son apparition lors de cette course. Le team a travaillé dur pour imaginer des réglages permettant d’accepter ce lourd désavantage. Ces efforts ont été récompensés par un week-end fort, de bout en bout.

Nous pensons que ce Championnat peut encore grossir. Et devenir un des classiques du monde de l’endurance.

Ivan BELLAROSA, pilote officiel Wolf Racing Cars



Bellarosa et Belotti ont pris les commandes en essais libres n°2, pour également dominer les qualifications samedi. Bellarosa signe d’ailleurs un temps d’exception (1’41.444s) lui valant la pole position. Cette performance doit être mise en perspective. Par exemple, début juin, lors du Grand Prix d’Italie, Marc MARQUEZ, quintuple Champion du Monde en Moto GP, signe une pole record en 1’45.519s… 4 secondes plus lent !

« POLE + VICTOIRE » POUR KENNOL

La course s’est révélée excellente, elle aussi. Les Italiens ont partagé les relais sur leur prototype, lubrifié en huiles with KENNOL ULTIMA. Ils ont dominé du début à la fin, empochant même le tour le plus rapide en course. Derrière eux, on assista aussi à une belle performance de Pollini et Pegoraro. Ils ont malheureusement été ralentis dans la dernière heure, perdant toute chance de podium. La deuxième place revient à la paire française Aegerter-Cauvin. Ils répètent ainsi le résultat obtenu à Dijon-Prenois, sur la Norma M20 FC n°2. Bortolami et Cristini complètent le podium sur un rythme crescendo. Ce dernier parvient ainsi à conserver la tête au classement pilotes. Désormais, il ne compte plus que 2 points d’avance sur Bellarosa et Belotti.



Après cette course, la course au titre est totalement relancée. La seconde partie de saison s’annonce donc très animée et haletante !
Le prochain round verra les Speed Euroseries s’attaquer au circuit de Valence, en Espagne, du 27 au 29 septembre.