KENNOL

KENNOL MOTORBIKE SEASON STARTS IN VICTORIES.

LA SAISON MOTO DE KENNOL COMMENCE EN VICTOIRES


Les origines sportives de KENNOL sont dans l’automobile, mais la moto fait également partie de notre ADN. Et la récente amélioration des niveaux de performances de notre gamme d’huiles moteur est l’occasion parfaite pour se pencher sur certains de nos partenaires 2 roues ! Nous allons suivre en simultané 2 teams, enrôlés dans 2 championnats nationaux différents. Partons au Portugal et en France.

 

DÉJÀ 2 VICTOIRES EN 2 COURSES

Le week-end dernier, le circuit d’Estoril recevait la première manche du Championnat National de Vitesse 2016 du Portugal. Et c’est sous la bénédiction de la pluie que débuta cette levée 2016 sur le fameux tracé lusitanien. Ce premier round de la saison fut l’occasion de rassembler les 70 pilotes du championnat, qui se divise en plusieurs catégories, sous l’organisation ce week-end de l’Estoril Motor Club qui fit un excellent travail en dépit des conditions de piste contrastées.

Samedi fut dédié aux essais libres, ainsi qu’aux qualifications de certaines séries, avec un peu plus d’action en fin de journée, pour la première course de la toute nouvelle Cup Estoril Dunlop Motoval, une série qui oppose en piste 24 motos, en catégorie amateure, qui ont donc officiellement ouvert cette saison sur le circuit d’Estoril.

Le plat de résistance du week-end fut servi le dimanche, avec pas moins de 5 autres courses au programme, et la seconde manche de Cup Estoril Dunlop Motoval. C’est la pluie plus que les coureurs qui a décidé du résultat de la course principale du programme, qui a mis en piste Superbike et Superstock 600 motos. Rui REIGOTO en pole position, après avoir été le plus rapide en qualifications, n’a toutefois pas pu contenir Tiago MAGALHAES aux feux verts, qui a pris le meilleur décollage sur les 15 prétendants sur la grille.

Le premier tour vit le pilote prendre la direction des opérations, suivi par REIGOTO et Ivo LOPES, le 1er en catégorie 600, avec seulement une chute, de Rui MARTO, juste avant le virage 3. Les 3 leaders ont rapidement creusé l’écart avec leurs poursuivants, pour pouvoir s’expliquer, quand LOPES effectue une habile manœuvre sur REIGOTO qui en balbutie son point de freinage. MAGALHAES profita de cet instant de flottement pour dépasser, à mi-course, et la pluie revint… REIGOTO prit plus de risques, et reprit MAGALHAES assez rapidement malgré son écart de 3 secondes.

Avec une intensité de pluie croissante 6 tours avant le drapeau à damiers, ce fut le drapeau rouge qui tomba, faisant de Rui REIGOTO, leader au tour précédent, le vainqueur de cette course. Tiago MAGALHAES finit donc en deuxième position, et Ivo LOPES complète le podium général, empochant la victoire en Superstock 600. Ce dimanche fut également marqué par les victoires de Bernardo VILLAR en Classic – une course qui s’est décidée au dernier tour quand la pluie à trahi Rodrigo AMARAL, ancien champion national TT, provoquant sa chute dans le virage 2 – VILLAR finissant la course en solitaire devant. Andrea BATTISTA l’emporta dans les 2 courses de la Dunlop Cup Estoril Motoval, imité de fort belle façon par Antonio MAXIMIANO, au guidon d’une des 2 Suzuki aux couleurs de KENNOL, qui fit une razzia sur les 2 manches de Luis Carreira Eni Cup.
Dans Moto 4, la victoire a été décernée à Outerelo Angel, également vainqueur du Trophée Nord/Sud, avec Paulo Leite pour être le vainqueur à Prémoto3.

 

RETOUR DU VICE-CHAMPION D’ENDURANCE 2015

Franck PERROT est le Vice-Champion de France d’Endurance Classic 2015, et dès qu’on parle d’Endurance, il y a fort à parier que KENNOL est dans les parages ! Cette saison, il a pris la décision d’un nouveau challenge, en concourant dans le Championnat Sportwin 2016, sur une Suzuki 650 SV. Pour cette machine, le team utilises de la KENNOL GRAND PRIX 10W50 4T dans le moteur, pour ses propriétés de viscosité et ses additifs de haut niveau. Les performances de ce lubrifiant sont d’ailleurs validées par les normes les plus hautes qui soient en la matière : API SL and JASO MA2. En fonction du circuit, les 3 huiles de fourche KENNOL trouvent du temps de piste. La première course de la saison fut vierge, puisque les conditions météo ont obligé la FFM à annuler les courses, qui se tenaient sur le tracé délicat de Ledenon. Le fameux Circuit Carole vit donc les pilotes arriver pour en découdre, il y a 2 semaines, pour la première « officielle » de la saison ! La Suzuki aux couleurs de KENNOL rencontra des soucis d’ingénierie dès les sessions libres, et ne put se qualifier dans de bonnes dispositions. 19ème sur la grille (5ème dans sa catégorie), Franck PERROT prit un très bon départ, maintenant que la machine était à niveau. Évitant un concurrent au sol dans le premier virage, il continua à pousser, et réussit à stabiliser une 10ème position au général, et 2ème place en catégorie ! La seconde course vit le même talent obtenir le même résultat.

Avec 2 podiums en 2 courses, PERROT semble s’être plutôt bien adapté à sa nouvelle catégorie, et nul doute que nous aurons de nouveau le plaisir de le voir sur la boîte avant la fin de saison !