KENNOL

BLANCPAIN: FIRST RACE, FIRST VICTORY.

BLANCPAIN : PREMIÈRE COURSE, PREMIÈRE VICTOIRE !


Après une longue pause hivernale, à travailler sur différents véhicules, moteurs, et préparant plusieurs saisons 2015 différentes, KENNOL est de retour dans la course : première participation en Blancpain Endurance Series, et première victoire, avec en prime un double-podium ! Le week-end fut plein d’enseignements, et ce coup d’envoi parfait sonne la charge pour les autres engagements en FIA GP2, FIA WEC, Euro NASCAR, 24H du Mans…

Super résultat pour l’équipe, les 2 premières marches du podium à la première course !

Christophe BOUCHUT, pilote

 

KENNOL POUR LA PREMIÈRE FOIS EN BLANCPAIN SERIES

Depuis que le Championnat du Monde FIA GT a été centré sur un format sprint, un réel besoin pour un championnat international d’Endurance GT s’est fait sentir. Le Blancpain Endurance Series est lancé en 2011 et rencontre un succès immédiat avec un fort niveau d’engagement pour ce jeune championnat de cinq courses articulées autour des fameuses 24H de Spa-Francorchamps. Le Blancpain Endurance Series est le résultat de vingt ans d’expérience en sport automobile par le SRO Motorsports Group.

La recette : intégrer des GT3 à la course d’Endurance, en mettant en place un championnat qui sache réunir les exigences et les attentes des équipes comme celles des conducteurs. Le Blancpain Endurance Series devient rapidement la série GT de référence. En 2014, en faisant cohabiter Sprint Blancpain et Blancpain Endurance Series sous une bannière commune, la croissance des courses GT en Europe se poursuit. La promotion et la couverture par les télévisions sont en croissance constante. Et en 2015, le développement continue, avec de nouveaux lieux comme Misano et Moscou. L’introduction de prix en argent dans la Blancpain Endurance Series voit un nombre croissant d’équipes participant à la fois en Endurance et en Sprint.

 

BOUCHUT DANS UNE GT APRÈS 3 COURONNES MONDIALES

Après une absence de quatre ans, Christophe BOUCHUT est de retour dans une série organisée par SRO. Le Français pilote une des 2 Mercedes SLS AMG GT3 du team GT RUSSIA avec Alexei Vasiliev en catégorie Pro-Am Cup (il a été préféré avantageusement au pilote Marko Asmer). BOUCHUT a déjà été testé par l’équipe au Paul Ricard il y a quelques semaines. Et bien sûr, il est également bien connu pour être le pilote d’essais officiel FIA, pour toutes les voitures GT participant aux Championnats du Monde labellisés FIA. Il a obtenu cette position en remportant trois fois le titre de champion du monde, un exploit que personne d’autre n’avait su réaliser dans l’histoire avant lui.


Christophe BOUCHUT, pilote d’essais officiel FIA :
“Quand j’ai pris mon relais, je savais que nous étions loin, c’était inévitable avec notre manque de vitesse sur la course qualificative. Nous sommes parvenus à re-régler la voiture depuis, cependant, je me disais donc que j’allais quand même réussir à gagner quelques places. Puis j’ai fini par voir le leader, et d’un seul coup nous étions en bagarre pour la victoire.”

BOUCHUT a en effet permis de faire des réglages de premier ordre sur les 2 voitures du team (qui sont sponsorisées par KENNOL, une jaune, et une bleu/blanc/rouge), et même si la première course qualificative a permi de déjà placer KENNOL sur le podium, c’est surtout la course principale qui par sa longueur a pu voir le talent du français s’exprimer pleinement au volant. Et malgré la position assez basse dans laquelle il a pris la suite de son co-équipier, chacun a pu voir que son mordant était toujours le même. Chaque opposant fut dépassé. Et son sillage permit à la voiture soeur de le suivre sur le podium.

Première course, première victoire, premier double-podium.
Bienvenue en 2015, avec KENNOL.