KENNOL

VIDEO: NO INJURIES FOR BOUCHUT AFTER LMP1 FIRE.

VIDEO : BOUCHUT ÉCHAPPE À L’INCENDIE DE SON PROTO


Hier au Japon, pour la course WEC de Fuji, Christophe BOUCHUT se battait pour la victoire quand sa LMP1 s’enflamma ! Heureusement, le triple champion du monde d’Endurance réussit à ranger la voiture sur le côté de la ligne de stands et à sortir seul alors que les flammes étaient déjà dans son cockpit. Il est indemne, les mécaniciens de Rebellion Racing furent les premiers à intervenir, mais le proto est peut-être out pour la prochaine course…

J’ai juste perdu des sourcils, grâce à mon fidèle casque, et à ma combinaison de piste!

Christophe BOUCHUT, pilote

 

LE SELF-CONTROL DE BOUCHUT

Avec moins d’une heure à boucler dans ces 6 Heures de Fuji, comptant pour le FIA World Endurance Championship, la Lotus CLM P1/01 n°9 était en route pour une éventuelle victoire de classe, quand malheureusement le prototype prit feu après plus de 5 heures de course. Christophe BOUCHUT, qui était au volant à ce moment, réussit à immobiliser le véhicule en bordure de ligne des stands afin de ne pas mettre en danger d’autres pilotes sur la piste, et les équipiers Lotus ainsi que leurs adversaires directs de Rebellion Racing ont combattu le feu pendant de longues minutes avant que les pompiers n’arrivent.

“Faire une telle course, pour finir ainsi, c’est terriblement décevant,” avoue Andrew SAUNDERS, Engineering Manager pour AER, qui était au stand au moment de l’accident. “La Lotus était en seconde position à ce moment de la course et Rebellion était sur le point de faire un arrêt au stand de plusieurs minutes pour un problème de fiabilité, ce qui nous aurait bien évidemment ouvert la route pour la victoire.”


SAUNDERS explique ensuite que le châssis comme le moteur étaient équipés d’une quantité importante de capteurs, qui ont permis d’identifier rapidement la source de l’incendie comme étant la pompe à carburant défaillante. Aucun des organes essentiels du moteur n’a été touché. “Tout le monde est déçu évidemment, parce que cet accident nous coûte visiblement une victoire ou au minimum une seconde place sur le podium, sans compter le coût de la remise en état du prototype. D’un autre point de vue, voir notre moteur en position de victoire dès sa seconde course est plus que satisfaisant. Nous sommes confiants dans le potentiel du package moteur/châssis, et on s’attend à de beaux résultats de nouveau très prochainement.”

Au-delà du soulagement de voir leur pilote principal s’en tirer sans blessures, les techniciens du team sont donc heureux de voir leur travail montrer du potentiel. “Ce moteur P60 atteint tous les objectifs de performances qu’on lui avait assigné,” explique SAUNDERS. “Il a été implémenté au châssis depuis les premiers tests en juillet, et a depuis couvert plusieurs milliers de kilomètres en course sans aucune défaillance ! Encore une fois ici au Fuji Speedway le moteur s’est montré impeccable, que ce soit aux essais, en qualification, ou pendant la course. Il est conçu pour la classe LMP1 WEC, il délivre une grosse puissance tout en respectant les règles en matière de consommation de carburant. Les 3 pilotes, Christophe, James (Rossiter) et Pierre (Kaffer) sont d’ailleurs conquis par la plage d’exploitation très importante et sa facilité d’utilisation.”

 

PRÈS DE 3 MINUTES AVANT INTERVENTION DES POMPIERS…

Si l’on revoit la vidéo, on ne peut qu’apprécier la justesse de Christophe à se retirer de la piste et à trouver une bordure de stands isolée afin de ne pas mettre en danger les autres participants. Mais on remarque aussi malheureusement la lenteur de l’intervention des pompiers… Presque 3 minutes après que BOUCHUT se soit extrait de la Lotus, le premier véhicule de secours arrive, en marche arrière, alors que les mécaniciens de Lotus et Rebellion Racing sont sur le brasier depuis le début. Même les commissaires de piste aident comme ils peuvent, sans pour autant sembler avoir été formés à la manipulation d’extincteurs, ni à la connaissance de l’architecture d’une voiture pour identifier les sources des flammes.

Le prochain round du WEC se déroule à Shanghai, du 31 octobre au 2 novembre. Espérons que le team Lotus dont KENNOL est partenaire aura pu remettre en état son prototype.