KENNOL

ALMS: KENNOL RULES THE DRIVERS PODIUM!

ALMS : KENNOL TRUSTE TOUS LES PODIUMS !


L’ALMS, c’est un peu LE championnat américain d’Endurance, et KENNOL y occupe tous les podiums ! En accueillant au sein de son team l’ancien rival Guy COSMO dans le plus incroyable transfert de la saison, Level 5 gagne le Grand Prix de Baltimore, et regarde vers le prochain GP avec une avance sur la concurrence. La quête pour 2 nouvelles couronnes ALMS s’achève dans 3 courses, alors suivez-nous dans cette fin de saison disputée !

J’ai été heurté par l’arrière, et propulsé en vrille dans le mur. C’est ensuite que ça s’est gâté !

Scott TUCKER, Pilote et Propriétaire

C’est un circuit si serré, et avec si peu de marge que toute erreur est fatale…

David STONE, Team Manager

 

LE TRADITIONNEL CARAMBOLAGE DE DÉPART À BALTIMORE…

Scott TUCKER arriva au Grand Prix en tant que leader du championnat, et bénéficia d’un départ en pole position suite à la performance de son équipier Ryan BRISCOE, de retour de convalescence. Mais le malheureusement classique “accident de départ de Baltimore” écourta la course de la n°551, pendant que le second prototype n°552 de Marino FRANCHITTI et Guy COSMO s’employa pour arracher de façon autoritaire une 5ème victoire cette saison.


Quelques mètres seulement après le drapeau vert, la HPD/Level 5 de Scott TUCKER s’est faite harponner par l’arrière par la HPD/ESM d’Anthony LAZZARO (opposant direct au classement…). TUCKER est alors parti en tête à queue dans le mur, pour s’immobiliser à contre sens sur la piste… Les poursuivants n’ont rien pu faire pour éviter le choc violent. Par chance, personne n’a décollé sur la HPD immobilisée. Le drapeau rouge a immédiatement été agité suite à ce carambolage en chaîne, pour neutraliser la course une bonne heure. Guy COSMO, parti de la 4ème place, réussit à éviter le piège et put continuer.

“C’est la faute à pas de chance,” relativise TUCKER. “Les mécanos nous ont préparé une super voiture et Ryan a survolé les qualifications, donc nous étions exactement là où nous devions être. Mais on ne s’attend jamais à être éjecté de la sorte.”

Les choses se sont décantées, heureusement pour la seconde Honda Performance Development ARX-03b. Après avoir lutté en essai slibres et en qualifications, COSMO prit rapidement ses marques sur la 552 et la tête du Grand Prix pour son tout premier run officiel en tant que pilote Level 5 ! Il avait effectivement rejoint le team quelques jours plus tôt après s’être séparé du rival direct Extreme Speed Motorsports. “Je suis si triste pour Scott,” dit-il. “Cet accident est frustrant pour lui et le team. Mais nous avons aussi eu des réglages excellents aujourd’hui, et avons pu montrer de quoi nous étions capables.”

Guy COSMO passa la main au régulier Marino FRANCHITTI, qui réussit à creuser une avance de 9 secondes sur la voiture « fautive » : l’ESM de LAZARRO et Scott SHARP.

“Le team a assuré aujourd’hui,” reconnait FRANCHITTI. “Ils ont su reprendre tout ce qui n’allait pas au cours des qualifs hier. Et Guy a été parfait. Tout s’est ajusté idéalement. C’est donc mérité qu’on ramène la victoire, pour tous ces efforts.”

Prochaine étape : International Sports Car Weekend, sur le Circuit of the Americas à Austin, Texas, les 20 et 21 septembre. Les qualifications auront lieu le vendredi à 2:40 p.m. (EDT). La course se tiendra samedi à 3:45 p.m. (EDT). Comme d’habitude, vous pourrez profiter gratuitement de la retransmission en direct sur le site officiel ALMS !

En attendant, patientez avec ce résumé du week-end, aux côtés de KENNOL et Level 5 :


KENNOL | 2013 ALMS – Baltimore GP