KENNOL

KENNOL FAST IN WRC IN FRANCE.

KENNOL ET DUMAS EN WRC AU RALLYE DE FRANCE !


Le vainqueur des 24H du Mans Romain Dumas continue les premières avec KENNOL pour participer enfin au FIA World Rally Championship en MINI John Cooper Works WRC, après son exploit retentissant à Pikes Peak 2012 cet été. Le team a encore une fois été performant, dès les premiers virages, en allant même plus vite que Sebastien LOEB en début de week-end, et finissant devant Peter SOLBERG.

J’ai hâte de découvrir tout ça, le WRC bien sûr, mais aussi l’ambiance, la voiture…

Je veux m’amuser, et voir où je peux finir.

Romain DUMAS

 

DEVANT LOEB POUR LA PREMIÈRE !

Le pilote officiel Porsche de 34 ans, qui participe pour la première fois à l’épreuve française du FIA World Rally Championship, est un vainqueur des 24H Mans, et pilote cette année d’une Audi officielle, un proto R18 motorisé avec un V6 torbodiesel de 3.7-litres. Depuis 3 ans il participe également à quelques épreuves GT du French Rally Championship avec une Porsche 911, sans compter son incroyable exploit à la mythique course de Pikes Peak il y a quelques semaines aux USA.

Et sa soif de découverte n’a d’égal que son talent, puisque nous le retrouvons au volant d’une MINI John Cooper Works WRC pour ce célébrissime Rallye de France Alsace, aux côtés bien sûr de Sébastien LOEB pour son 9ème sacre, mais également d’un autre français lourdement titré en la personne d’Yvan MULLER venu se dégourdir les roues lui aussi.

Dans cette discipline il y a beaucoup à apprendre, ce qui n’est pas pour déplaire au pilote officiel Porsche : “J’ai vraiment hâte que ça commence car j’ai cette passion du rallye depuis des années,” dit-il. “J’ai essayé de me préparer du mieux possible, mais mon objectif pour cette aventure reste honnête : prendre le plus de plaisir possible, être aussi compétitif que possible, et simplement voir où je finis au milieu de tous ces grands spécialistes.” Et tout cela commença fort bien si l’on en croit les premiers chronos des spéciales d’ouverture du week-end !

“Mes chronos s’améliorent, mais ce n’est toujours pas suffisant par rapport aux autres. Je peux gagner du temps sur mon pilotage, mais il faut surtout que je gagne en réglage de la voiture qui reste trop sous-vireuse.” Ces détails d’optimisation mécanique n’empêchent pas Romain DUMAS de briller dès le vendredi matin en devançant même Sébastien LOEB au premier partiel de l’épreuve..!

“Ce fut une première journée d’apprentissage. Le niveau général en WRC est incroyablement élevé ! Nous finissons la journée 1.6s/km plus lentement que LOEB, ce qui est loin d’être ridicule, mais ça va être vraiment dur de se rapprocher ou de maintenir je pense. Je dois être en mesure de rester au contact de Sébastien OGIER par exemple.” espère-t-il.

Après 3 jours de lutte acharnée avec les tracés, la voiture, et le chronomètre, Romain DUMAS ressort enchanté et grisé de cette première escapade en WRC. Il devance même des poids-lourds du plateau comme Peter SOLBERG, ancien champion du monde FIA WRC, et se retrouve finalement aussi compétitif qu’Yvan MULLER, qui a lui aussi mis ses gants ce week-end pour une escapade puisqu’il officie habituellement en WTCC, dont il est d’ailleurs multiple Champion du Monde !