KENNOL

KENNOL ROCKS AGAIN AT LAGUNA SECA.

ENCORE UN GRAND CRU A LAGUNA SECA !


Pour sa première course avec Level 5 – KENNOL sur les protos HPD ARX-03b, Franck Montagny a montré 2 visages : le crash, et la victoire. Après la pole position signée par Christophe Bouchut, de nombreux incidents et accidents on changé ce tranquille week-end ALMS en un combat épique, dont l’épilogue en double-podium couronne un début de saison fantastique du team américain.

Une rude compétition !

Je réalise parfois que je dois être très proches des limites pour ces pôles positions…

Christophe BOUCHUT

 

UNE COURSE DONT ON SE SOUVIENDRA !

Level 5 Motorsports et KENNOL remportent leur 3ème victoire consécutive en 3 ans au Mazda Raceway Laguna Seca, et 3ème victoire d’affilée dans le championnat ALMS 2012. La No.95 HPD ARX-03b, pilotée par Scott Tucker, Luis Diaz et l’ancien pilote d’usine Peugeot Franck Montagny, prend même la seconde place au général sur cette course folle aux confins de la Californie. Et le team s’est définitivement rassuré sur le choix de Honda Power Development cette année :

Malheureusement, une sortie de la nouvelle recrue n’aura pas permis à l’équipage de la HPD ARX-03b #055 de faire mieux que 3ème. Christophe Bouchut aura tout de même eu la satisfaction de décrocher la 87ème pole de sa carrière. « Je prends toujours beaucoup de plaisir sur ce tracé » indiquait Christophe. « A Laguna Seca, on ne fait pas de compromis sur le fait de sacrifier un virage pour préparer le suivant. Plus on attaque, plus on va vite, il faut être rapide en entrée et en sortie de chaque virage pour faire un temps. En plus, le sable ne laisse qu’une trajectoire, s’en écarter est synonyme de perte de temps ou de sortie de route. Laguna Seca est très réputé aux Etats-Unis sur le plan du pilotage, il est considéré comme un juge de paix, un peu comme Spa-Francorchamps chez nous en Europe. La pole n’est pas indispensable mais il est toujours important de démontrer sa pointe de vitesse. Ceci dit, je n’avais aucun droit à l’erreur. Il ne fallait surtout pas abîmer la voiture, qui devait embarquer pour Le Mans après la course. »

 

UN ACCIDENT QUI CONDITIONNE…

Et c’est un Scott Tucker enchanté, qui a également remporté 2 victoires en Cooper Tires Prototype Lites samedi, qui revient sur ces événements : “Les incidents font partie de ce type de course, et c’est bien pour cette raison que nous avons 2 protos, au cas où l’un d’eux ne franchisse pas la ligne d’arrivée. Franck et Luis ont assuré, et Christophe aussi. Il y a eu l’erreur avec la 055 et une GTC, mais dans l’ensemble, difficile d’être plus exigeant. C’est vraiment un jour spécial pour nous.”


Tucker prit le départ sur la No.055 en pole position, et Luis Diaz juste derrière lui avec la voiture soeur. Les deux équipiers prirent le commandement des P2. Luis Diaz, après un triple relais presque parfait : “Être spectateur de ces combats était géant!” sourit-il. “Après tous les hauts et bas de cette course, être devant est vraiment un accomplissement. Je crois que Level 5 entre dans la cour des grands, et que Scott et Franck ont très bien piloté. Nous avons réussi à garder cette voiture en sécurité malgré les batailles à tous les niveaux, alors c’est d’autant plus valorisant de finir sur la première marche. Notre but est d’accéder à l’élite mais course après course, et c’est agréable de le faire avec Scott qui rend tout le monde meilleur.”

Après 2h42mn de course, juste avant la seconde fournée de pit stops, Montagny au volant de la No.055 s’accroche avec une Porsche GTC ; les dégâts sur le proto KENNOL sont considérables. Mais le crew s’employa à effectuer un travail titanesque et rapide sur la HPD, replaçant un axe, une géométrie de suspension et des éléments de carrosserie, pour permettre à Christophe Bouchut de pouvoir enfin rouler et prendre le podium malgré une auto amoindrie. Un total de 35 minutes a été perdu au stand.

Montagny reprit le volant de la No.95 pour le dernier relais de la course, s’adjugeant le meilleur tour en course des P2, et sécurisant ensuite la victoire. Il reconnait le sang froid du crew face à ces incidents et tire son chapeau, lui pourtant habitué aux gros teams officiels et d’usine : “Je suivais Scott, je doublais une voiture, et elle me tape par l’arrière. Direct dans le mur. C’est plutôt désagréable quand ça vous tombe dessus, mais de façon incroyable, le team a réussi à remettre le proto en piste pour accrocher le podium ! De mon côté, il me fallait me concentrer sur la seconde voiture et sur la victoire. Il y a eu une bonne bataille avec Pizzonia, contre qui j’ai déjà roulé en F1, donc finalement ce fut une super course.”

 

…UN CHOIX LOGIQUE POUR LE MANS

Le team se tourne maintenant vers Le Mans en France, pour faire rouler deux HPD ARX-03b lors de la Journée Test des 24 Heures du Mans le 3 juin, sachant qu’une seule auto sera au départ de la 80ème édition, les 16 et 17 juin prochains. Le line-up des pilotes a dorénavant été confirmé suite à Laguna Seca, il s’agit finalement de Scott Tucker, Christophe Bouchut et Luis Diaz. Montagny a été écarté, et Barbosa avait déjà été “libéré” avec l’engagement probable de Montagny…