KENNOL

PODIUM FOR KENNOL AT 24H OF THE MANS!

PODIUM POUR KENNOL AUX 24H DU MANS !


La réussite sourit rarement aux teams indépendants qui s’attaquent, pour la 1ère fois, aux 24H du Mans, mais Level 5 Motorsports a pu fêter son coup d’essai sur le podium de la course d’Endurance la plus prestigieuse au monde, devant une foule de 250 000 spectateurs ! Christophe BOUCHUT et KENNOL célèbrent à cette occasion leur 18ème participation à cette course ; le succès de la performance et de la régularité.

On a travaillé dur pour être là.
Ce fut vraiment éprouvant et long toute la semaine,
mais cela se termine idéalement.

David STONE
 

TUCKER, BOUCHUT ET BARBOSA AU TOP GÉNÉRAL

Le propriétaire de l’équipe Scott Tucker et ses acolytes pilotes Christophe Bouchut et Joao Barbosa ont conduit leur Lola HPD Coupé n°33 sur la 3ème marche du podium de la très relevée catégorie LMP2. Tellement relevée que leur parcours sans-faute leur donne accès au Top 10 général, devant plusieurs prototypes de la catégorie reine LMP1 ! “Le team entier a fourni un effort monumental cette semaine,” déclare Tucker. “Nous sommes donc particulièrement fiers de cet accomplissement. Ce fut sans conteste la course la plus difficile à laquelle nous ayons participé, et la compétition la plus relevée à laquelle nous nous soyons opposé, alors nous sommes particulièrement fiers d’avoir amené un team américain ici et d’avoir réalisé cet exploit.”

Revenons quelques jours en arrière, et comprenons pourquoi ce podium vaut toutes les victoires pour l’équipe menée par David STONE, la seule escouade proto américaine sur les 56 teams engagés. Après avoir enduré les fuites de carburant du mercredi, qui leur ont coûté plus de 5 heures de temps de piste, Tucker, Bouchut et Barbosa n’ont eu qu’un nombre très limité de tour, dans les sessions de qualification du jeudi, pour réellement se préparer aux 24H.

Et malgré un départ bons derniers sur la grille LMP2, de solides premiers relais de la part de Bouchut, Tucker et Barbosa ont remonté le prototype dans le Top 5 de la catégorie assez rapidement. Et quand tous les autres concurrents commencèrent à rencontrer les traditionnels ennuis de fiabilité des courses d’Endurance, la Lola HPD 33 continua sur la même lancée. Au lever du jour dimanche matin, l’équipage était désormais 3ème, à seulement 4 tours derrière le leader.

C’est alors que le team endura ses 2 seuls incidents de course – un tête-à-queue de Barbosa dans le bac à gravier au cours de la 14ème heure, et un rapide passage au garage pour un recalibrage et un changement de pont arrière 3 heures avant la fin, par précaution au vu des nombreux abandons. Et au terme de 24 heures de bataille en piste, Bouchut passa sous le drapeau à damier ! Le team sponsorisé par KENNOL a parcouru sans faillir 319 tours, soit près de 4 350 km, pour ses débuts au Mans…

“Tout s’est formidablement bien passé,” admet Bouchut, qui célébrait son 4ème podium au Mans. “Nous n’avons eu aucun problème. La voiture était très sûre et tout le monde a fait le boulot. Nous perdions du temps sur les autres en piste, mais c’est dû au règlement, pas au moteur ou à la voiture. C’est donc un magnifique résultat pour tout le team, surtout pour un baptême au Mans.” Level 5 offre ainsi son 25ème podium à Lola dans la classique mancelle, et fut également le meilleur prototype motorisé Honda en LMP2. Ce résultat est également une nouvelle référence dans l’évolution de Level 5, qui ajoute ce podium à ses 2 victoires de classe aux 12H de Sebring, sa victoire 2010 à Petit Le Mans et une 3ème place l’année dernière aux Rolex 24 at Daytona. Le team a dorénavant signé un podium dans les 4 épreuves les plus en vue du monde de l’Endurance.

“C’est une sensation incroyable,” explique Tucker. “Nous avons travaillé d’arrache-pied pour ça. Nous sommes vraiment bénis pour avoir été capables de réaliser ça en tant que team. Monter sur ce podium fut un moment incroyable, et j’espère que ce n’est que le début d’une saison folle !”

Pour Barbosa, qui célébrait également son tout premier podium au Mans, ce résultat marque son meilleur finish avec Level 5 après sa 4ème place aux 12H de Sebring et l’abandon suite à la casse mécanique impressionnante aux 1 000 km de Spa.

“C’est plus agréable de finir comme ça !” plaisante Barbosa. “Ce fut une lutte acharnée mais c’est un résultat incroyable pour la toute première participation de l’équipe ici. Je suis très fier de tout le team, et de tout le travail qui a été fourni. C’est un nouveau palier, pas de doute. Une 3ème place dont nous devrions tous être extrêmement fiers.”

Avec les points du Mans comptant double, Level 5 revient très vite au classement Intercontinental Le Mans Cup LMP2, se classant dorénavant 2nd au championnat du monde par équipes. Seuls 18 points les séparent maintenant du leader Signatech Nissan. Avec cette nouvelle page écrite de fort belle manière, les regards se tournent déjà vers le prochain round de l’Intercontinental Le Mans Cup, les 6H d’Imola, prévues du 1er au 3 juillet. Le légendaire circuit Autodromo Enzo e Dino Ferrari en Italie sera le théâtre de cette 4ème épreuve (sur 7) du championnat mondial d’Endurance, pour lequel Level 5 et KENNOL sont en lice, mieux placés que jamais !

En attendant, vous pouvez revenir sur ce week-end de folie avec ce résumé de la préparation, de la course, et du podium de Level 5 et KENNOL aux 24H du Mans 2011 :