KENNOL

SUSPENSE AND PODIUM AT ROLEX 24!

SUSPENSE ET PODIUM À ROLEX 24 !


Après un combat incroyable (plus de 20 voitures n’ont pas fini la course), après 24H de dimension biblique (53 changements de leader !), après avoir poursuivi les pilotes les plus rapides de la planète (3ème DAYTONA 24 en 48 éditions), KENNOL est fier de prendre la 3ème place sur le podium et ouvre sa saison de Grand-Am avec un résultat incroyable dans la course la plus prestigieuse. Cet événement épique pourrait être le jalon d’une grande saison.

 

DAYTONA BEACH, Floride – L’équipe de Level 5 Motorsports, dirigée par le propriétaire de l’équipe et débutant Scott Tucker, a obtenu une solide troisième place sur le podium de la 48e édition de l’extrême Rolex 24 At Daytona pour lancer avec succès le GRAND-AM 2010 Rolex Sports Car Series. Tucker a débuté la course dans des conditions extrêmes – une forte averse – et Ryan Hunter-Reay a terminé la course sans relâche en BMW Riley, N°95 du Crown Royal Level 5 Motorsports, offrant à l’équipe une deuxième visite sur le podium. Son premier a eu lieu au Watkins Glen International dans le Crown Royal 200 en août 2009.

L’autre voiture de Level 5 Motorsports, la BMW Royal Crown Riley N°55 co-pilotée par Tucker, a terminé neuvième de la compétition DP. Tucker est le seul pilote de l’illustre histoire de la Rolex 24 At Daytona à participer à deux prototypes différents de Daytona pendant l’endurance.


Je suis extrêmement fier
de l’effort déployé par cette équipe.

Scott TUCKER
 

Pendant la retransmission télévisée de la course, les analystes de SPEED ont continuellement félicité Tucker pour avoir rassemblé une gamme impressionnante de talents pour les deux voitures Crown Royal Level 5 Motorsports. Tucker, Bouchut, Sébastien Bourdais, Sascha Maassen et Emmanuel Collard ont co-piloté la BMW Riley N°55. « Scott est visiblement un visionnaire qui voulait sérieusement gagner cette course. C’est la raison pour laquelle il a formé un si bon groupe de pilotes », a déclaré David Stone, responsable de l’équipe de Level 5. « Il a fait un travail fantastique en réunissant cette équipe pour la plus grande course de voitures de sport de l’année. »

La BMW Riley N°95 a mené la course à trois reprises pendant 11 tours au cours des 24 heures. Hunter-Reay a succédé à Westbrook pour les deux dernières heures d’endurance. Il a réussi à gagner une position et a terminé derrière le N°9 et le N°01 BMW Riley de Chip Ganassi Racing avec Felix Sabates. « Je me sens bien. Je suis debout depuis deux jours et je peux encore continuer », a déclaré Hunter-Reay après la course. « L’équipe a fait un travail formidable. Nous avons fait ce que nous pouvions faire et les membres de l’équipe ont fait un excellent travail. Je suis vraiment heureux d’être enfin sur le podium. Regarder comme Victory Lane nourrit votre appétit pour revenir. Je suis simplement heureux d’être ici avec les gars de Level 5 et je dois remercier Scott Tucker d’avoir fait tout ce qui est arrivé. » La neuvième heure s’est toutefois révélée être la plus intéressante et la plus compétitive pour l’équipe Crown Royal Level 5. Au tour 277, Westbrook mena une bataille intense avec la Ford Lola N°75 de Krohn Racing et la Porsche Brumos N°59 pour la tête pendant environ 20 tours.


Un podium dans une course d’endurance épique
comme Daytona est incroyable !

Christophe BOUCHUT
 

L’ÉQUIPE A FAIT UN EXCELLENT TRAVAIL

Lorsque Westbrook est entré dans les stands et que Luhr a sauté dans le siège de la voiture, l’équipe a rencontré un problème avec la ceinture de sécurité. La BMW Riley N°95 a perdu un tour dans les stands et est passée de la deuxième place à la septième place, passant de quelques secondes à la tête à plus de deux minutes de la tête. « Nous méritions vraiment mieux que ce que nous avons eu », a déclaré Westbrook. « Si ce n’était pas la faute de la ceinture de sécurité, nous aurions pu rester sur le tour principal. Je ne sais pas si nous aurions pu gagner la course, mais nous ne sommes certainement pas disgraciés. Je suis juste incroyablement fier, heureux et reconnaissant à Scott Tucker et à son équipe de me donner cette chance. J’ai adoré chaque minute. » Parions que c’est tout simplement le coup d’envoi d’une belle saison de victoires et de podiums avec KENNOL !