KENNOL

NEW RECORDS BEFORE THE 2012 ALMS CROWN.

NOUVEAUX RECORDS AVANT LE TITRE ALMS 2012 !


Tucker et Bouchut engrangent leur 5ème victoire en 9 courses pour Level 5 et KENNOL après une âpre bataille en P2 au Virginia International Raceway. Malgré de nombreux incidents, ce résultat les met dans la meilleure des position face à Conquest Endurance dans la course au titre, qui se dénouera lors de la dernière et redoutable épreuve de cette saison 2012 haletante, à Petit Le Mans…

Cette énorme lutte de 9 mois s’arrête à Petit Le Mans…

Scott TUCKER

 

LES DERNIERS TOURS AVANT LE TITRE

A l’approche des 2 dernières courses de l’American Le Mans Series 2012, Level 5 Motorsports s’attaque à un nouveau tracé : le VIR 240. La neuvième manche de cette saison se déroule donc sur le Virginia International Raceway (VIR) de Danville, en Virginie ; c’est une première pour l’ALMS, mais Scott Tucker et Christophe Bouchut n’ont pas le temps de se poser de questions dans leur course aux couronnes LMP2.

Seuls 12 points séparent Tucker et Bouchut, en première place du classement pilotes, des seconds au classement, David Heinemeier Hansson et Martin Plowman, du team Conquest Endurance. Avec une course d’une durée de 4h au VIR, la stratégie tient autant d’importance que la vitesse et l’endurance – des domaines dans lesquels Level 5 Motorsports a brillé depuis plusieurs saisons.

Effectivement, les 4h de course se résumèrent une nouvelle fois en un combat acharné entre la No. 055 et la No. 37 de Heimemeier Hansson et Martin Plowman. Bien que Level 5 soit finalement parti du fond de grille (suite à un changement de pneus après les qualifications), Tucker mit seulement 3 tours à revenir de la 31ème à la 13ème place ! 7 tours plus tard, il était dans le Top 10, et 3ème en P2. Et grâce finalement à sa position reculée au drapeau jaune, Tucker laissa devant lui de nombreux compétiteurs s’empaler dans le premier virage.

Bouchut récupère le volant de la No. 055 après 1h17mn de course, et se fixe exclusivement sur son objectif : doubler le leader. Cependant, sur le tracé sinueux et piégeur du VIR, nombreux furent ceux qui furent pénalisés suite à des contacts en doublant des véhicules plus lents, et le pilote officiel KENNOL doubla beaucoup de monde puisqu’il était le plus rapide ! Et les pénalités tombèrent… La situation commençait à être plus que compliquée.

Son analyse est éloquente : “C’était une course incroyable ! Après ma première lourde pénalité, je me suis dit que la course était finie pour nous, et suite à la seconde, j’étais simplement dégoûté, et je pensais que la prochaine course serait notre ultime chance. Alors quand j’ai entendu que Conquest commençait à se faire pénaliser également, j’ai décidé de mettre le pied dedans pour de bon. C’était très hasardeux autour des GT et des LMPC car j’étais rapide, on s’est beaucoup frottés. Je m’excuse auprès des autres pilotes, c’était involontaire.”

Mais la malchance s’acharna encore plus sur la No. 95 pilotée par Luis Diaz et Ricardo Gonzalez, car le proto faillit aux tests post-course de calage. Le duo Mexicain avaient pourtant fini sur la 3ème marche du podium P2 avec leur Honda Performance Development ARX 03b.

Ricardo Gonzalez avait pris le départ sur la HPD No. 95 de Level 5 et fut pris dans le crash général du premier tour, mais réussit à s’en tirer sans trop de dommages. Il luttait donc pour le gain de la 1ère place quand il dut rendre le volant à Diaz autour des 2h de course. Les 2 protos Level 5 tinrent les deux premières marches du podium dans la dernière heure, avant que Conquest ne réussisse à muscler radicalement son jeu dans les dernières 15 minutes. En tant que voiture “podiumée”, la 95 passa entre les mains des contrôleurs, et malheureusement une défaillance pas encore totalement identifiée par le team ne permit pas au proto de passer les tests de calage ; ce fut donc la disqualification…

Le titre se jouera donc le mois prochain au Petit Le Mans entre Bouchut/Tucker et Heinemeier-Hansson. Avant le rendez-vous georgien, les pensionnaires du Level 5 Motorsports mènent de 18 longueurs sur ceux du Conquest Endurance. Comme d’habitude, la course sera visible en direct et gratuitement sur le site officiel ALMS.com avec toute l’armada du WEC en prime !