KENNOL

12H SEBRING: AND TWO FOR KENNOL!

12H DE SEBRING : ET DE DEUX POUR KENNOL !


KENNOL se sent à la maison au Sebring International Raceway, peu importe la catégorie ! Après une incroyable victoire sur la catégorie LMPC en 2010, le team a encore frappé, le week-end dernier, en remportant une bagarre intense en LMP2, avec TUCKER, DIAZ et HUNTER-REAY franchissant la ligne d’arrivée plus de 10 tours avant les 2nds, dans leur toute nouvelle Lola HPD, reçue 7 jours plus tôt !

Apparemment, il ne faut pas être leader LMP2 ici à Sebring, car dès que tu prends la tête, les problèmes surgissent !

Christophe BOUCHUT
 

7 COURSES, 3 CONTINENTS !

Après une saison 2010 inaugurale consistant en 3 courses réparties sur 3 continents, l’Intercontinental Le Mans Cup pose ses bagages en Amérique du Nord. Le but avoué de ce nouveau championnat mondial géré par l’ACO, le club qui organise les 24 Heures du Mans depuis 1923, est de donner aux épreuves d’Endurance un cadre global, et de donner aux grands constructeurs engagés les moyens de se battre sportivement aux 4 coins de la planète. Ainsi, les amoureux de cette branche des sports mécaniques vont non seulement découvrir un championnat de premier choix, mais ils peuvent aussi se rendre facilement à une des épreuves. Grâce à l’ILMC, l’Endurance va encore plus à la rencontre de ses fans.

8 des constructeurs automobiles les plus respectés se sont engagés dans ce championnat. Tout au long des 7 manches du calendrier (incluant les 24 Heures du Mans), Aston Martin, Audi, BMW, Corvette, Ferrari, Peugeot, Porsche (tous présents à Sebring) et Lotus (qui fera ses débuts à Spa-Francorchamps en Mai pour la 2nde épreuve) vont se livrer un combat sans merci sur la piste. De plus, des motoristes majeurs tels que Toyota, Honda ou Nissan proposent un soutien direct à des teams privés, comme HPD (Honda Performance Development) a pu le démontrer avec nos 2 Lolas HPD Level 5 Motorsports.

Et le 19 Mars dernier, pour lancer le championnat 2011, les teams ont couru la 59ème édition des 12 Heures de Sebring. Les 20 inscrits ILMC, ajoutés aux près de 40 concurrents ALMS s’alignaient sur une grille de 56 véhicules, pour s’élancer dans cette épreuve majeure, au cœur de l’Endurance américaine ! En effet, Sebring est la piste la plus ancienne aux USA, et son tracé, en bordure de l’aéroport, est un des plus exigeants, à cause d’un tarmac des plus irréguliers. Le test parfait, grandeur nature, pour éprouver les machines et les hommes avant les grands rendez-vous de 24H…
 

RECEVOIR SES PROTOS 7 JOURS AVANT ET GAGNER MALGRÉ TOUT…

Pour la 2ème année consécutive, Level 5 Motorsports (et ses partenaires Microsoft, Alpina, Michelin, KENNOL et VP Fuels) l’emporte dans ces mythiques 12 Heures de Sebring, avec des débuts fracassants pour ses 2 Lolas HPD engagées. La Lola Spyder HPD No.055 surclasse finalement tout son monde au terme d’une course épique, avec au volant le propriétaire du team Scott TUCKER, la star des séries Indycar Ryan HUNTER-REAY et le champion 2009 ALMS-LMP2 Luis DIAZ. Le second prototype Lola Coupe HPD No.33 termine 4ème avec TUCKER (encore en double-équipier !), le désormais incontournable Christophe BOUCHUT et le vainqueur 2010 des 24H de Daytona Joao BARBOSA.

Avec les 2 Lola Level 5 en P1 et P2, il commençait à souffler un vent de doublé dans le paddock. Mais après avoir repris la tête, la No.055 a perdu un écrou. Et avec, sa roue arrière gauche… Une erreur de l’organisation de course ajouta encore au problème, ce qui fit perdre des dizaines de tours. L’incident surréaliste est détaillé par Luis DIAZ, alors au volant : “Nous étions en tête des LMP2, mais au début de mon deuxième relais, une roue s’est desserrée et j’ai dû m’arrêter sur le circuit. Nous avons déjà perdu 20 minutes là… Et croyez-le ou pas, le gars qui conduisait le camion-plateau s’est perdu en route sur le retour au paddock et donc nous avons perdu encore plus de temps – c’était incroyable !” Par la suite, la No.33 cassa une suspension après avoir été touchée par MULLER à bord de sa BMW M3 GT. La lourde réparation opérée dans les stands a duré plus de 45 minutes…

“La semaine a été magnifique pour Level 5 Motorsports. Quand nous sommes passés à la catégorie LMP2, nous savions que nous avions du pain sur la planche. Et nous sommes enchantés de repartir ainsi après une grosse course et une belle victoire. C’est une course extrêmement exigeante, aussi gagner ici, cela signifie beaucoup !”

Ces beaux résultats ont donné à l’équipe de précieux points, aussi bien en ALMS qu’en ILMC. Mais tout ne fut pas simple… Après réception des véhicules neufs quelques jours seulement avant les qualifications, le team a travaillé d’arrache-pied pour être ne serait-ce que dans les temps pour faire un tour qualificatif, sans réelle performance… Mais l’expérience des victoires passées leur a permis de garder les 2 Lola en piste tout au long de l’épreuve. Pour confirmer le titre ALMS-LMPC 2010, les 2 voitures ont marqué de gros points pour le championnat ALMS. De plus, la No.33 a également ouvert son compteur de points au tableau ILMC pour un titre mondial, qui serait une première pour le team américain.

“On a tellement investi dans cette course que c’est bon de savoir qu’on a marqué tous ces points là” précise le Team Manager David STONE, “On ne pourra jamais souligner suffisamment ce que ce team a fait ici cette semaine.”
 

COUP D’ENVOI IDÉAL POUR CES 2 CHAMPIONNATS ALMS ET ILMC

L’équipe se prépare directement pour la prochaine étape du Championnat ALMS qui se tiendra sur le fameux tracé urbain de Long Beach, Californie, le 16 Avril prochain. En ILMC, la course à venir est celle des 6 Heures de Spa-Francorchamps, le 8 Mai. Et cet événement sera le premier déplacement du team Level 5 sur le Vieux Continent ! D’ailleurs, la nouvelle base européenne du team s’est installée près de Silverstone en Angleterre. Et la 3ème Lola HPD LMP2 s’y prépare dans le plus grand secret, pour être utilisée lors des manches européennes et asiatiques de ce fabuleux championnat pas comme les autres.

En attendant, vous pouvez revivre cette grande aventure des 12 Heures de Sebring au travers de ces 2 reportages exclusifs au cœur de l’action et de la victoire :